Comité de Jumelage de la ville de Bouc Bel Air
    Comité de Jumelage       de la ville de      Bouc Bel Air

Le vieux village

Le vieux village est blotti à l'ombre de la forteresse. Les rues étroites et tortueuses, au flan du rocher, sont bordées de maisons irrégulières non alignées, aux toits décrochés, au deuxième étage surbaissé. Elles ont des noms pittoresques: du Barri, de la Pie, de la  Vierge, Courteisade ...

L'église Saint André

Au sommet du village et au pied du château se trouve l'église Saint André. Elle fut construite au XIème siècle et rénovée plusieurs fois. Son porche, plein cintre, est classé Monument Historique, avec ses colonnades ornées de feuillage qui supporte l'archivolte.

 

A l'intérieur, vous pouvez admirer de très beaux ex-votos, dont un est la représentation d'une scène de naufrage datant du XVIIIème siècle. Le Christ en bois peint et la statue de la Vierge à l'enfant datent du XVIIIème siècle.

 

L'autel a été sculpté par André Sarapinski en 1977 et les vitraux sont de messieurs Guibaud et Imbert, maîtres verriers de Marseille.

 

L'Association "Les amis de l'orgue" a été créée en novembre 2000 afin d'acquérir un orgue neuf pour l'église. Celui-ci, réalisé par le facteur d'orgue Jean Daldosso de Gimont, a été inauguré en mai 2008. Orgue de type polyphonique avec référence au style instrumental de l'Allemagne du nord. Sa musicalité exceptionnelle permet l'interprétation d'oeuvres de toutes les époques.

Le château

Le château est mentionné dès 997 dans un acte et dans de nombreuses chartes du cartulaire de l'Abbaye de Saint Victor à Marseille. Ce fut un important poste fortifié entre Aix et Marseille.

 

Aujourd'hui le château est désormais propriété de la commune et de nombreuses expositions sont organisées tout le long de l'année dans ses belles salles voûtées.

Les jardins d'Albertas

C’est en 1673 que la propriété de Bouc passe à la famille d’Albertas, toujours propriétaire, grâce au mariage de Marc-Antoine avec Madeleine de Séguiran. Les jardins sont conçus pour le petit-fils de Marc-Antoine, Jean-Baptiste, premier président à la Cour des comptes d’Aix. Leur plan d’origine est daté de 1751, mais le château projeté n’a jamais été construit.

 

Dans un vallon verdoyant, ceint de grands arbres, les jardins d’Albertas mêlent influences françaises et italiennes. L’eau y joue le rôle majeur : quatre sources, des galeries, des canaux, des jets, des bassins, dont l’exceptionnel bassin des tritons ou des 17 jets. La statuaire est abondante : des tritons, des atlantes, Neptune (du sculpteur Chastel), Hercule, Samson, David, le gladiateur d’Ephèse, des sphynges …(Présentation des Monuments Historiques de France)

Bastides et châteaux

La "Bastide Provençale" désigne une demeure campagnarde. La bastide classique est celle du XVIIIème siècle. C'est une propriété rurale de rendement avec ferme et maison de maître.

 

Elle comprend, le plus souvent, deux étages sur rez-de-chaussée, avec façade au midi ornée généralement d'un cadran solaire. Les murs sont en "poudingue", conglomérat sédimentaire formé de galets et en pierres de taille. Parfois une terrasse servait de belvédère.

 

Au cours du XVIIème et XIXème siécles, de nombreuses bastides se sont construites dans les plaines de Bouc Bel Air. Elles sont pour la plupart du domaine privé.

 

Le château de la Malle était un relai de diligences. Il accueillit des personnalités célèbres comme Joseph AUTRAN, Alexandre DUMAS et Franz LITSZ. Il est maintenant une maison de retraite.

Chapelles et oratoire

La Chapelle ND de l'Espérance est située à l'extrémité occidentale de la colline, à 400 m du village. Romane, elle date du XII ème siècle et fut un lieu de pèlerinage fréquenté le dimanche de Pâques et à l'Assomption.

 

La chapelle Sainte-Anne, aujourd'hui entourée d'habitations, était un lieu de pèlerinage isolé sur un plateau de landes. Probablement la plus ancienne du village.

 

L'oratoire Saint-Jacques, abrité  sous un bouquet d'arbres. Un socle soutient une niche avec une grille qui protège la statue du saint, guerrier et martyr romain.

Bouc Bel Air aujourd'hui

 

Aujourd'hui, face à un fort développement économique et urbain, Bouc Bel Air a fait le choix d'un développement durable, conciliant modernité et qualité de la vie.

 

Particulièrement fleurie et boisée, la ville s'est développée tout autour du rocher dans des lotissements agréables, dans un cadre de verdure, ce qui lui vaut le nom de "Ville Nature".

Nos coordonnées

Comité de Jumelage de la ville de

Bouc Bel Air
61, rue Fernand Braudel

13320 BOUC-BEL-AIR


Téléphone : +33 (0)6 16 25 22 92

                    +33 (0)6 87 46 95 19

 

Email: cjvbba@gmail.com

 

Vous pouvez également utiliser notre formulaire de contact.

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Comite de jumelage de Bouc Bel Air